Huit astuces pour garantir la ventilation de votre PC Gamer

Note: This isn’t a real water cooling design and you shouldn’t design one like this, but doesn’t it make a great 8?

Conseils ayant fait leurs preuves pour refroidir votre PC Gamer lorsque vous êtes dans le feu de l’action.

La pratique intensive des jeux vidéos peut provoquer une augmentation de la température de votre ordinateur et une surchauffe des composants. Voici huit astuces éprouvées pour refroidir votre ordinateur, classées de la plus simple à la plus complexe.

1. Fermeture du boîtier de votre ordinateur

Bien que cela puisse sembler paradoxal, un boîtier ouvert ne facilite pas la régulation des températures internes, tout au contraire. Un boîtier fermé contribue au refroidissement de votre ordinateur dans la mesure où cela réduit l’impact de la poussière et des saletés sur les ventilateurs de refroidissement. L’excès de poussière peut ralentir vos ventilateurs ou les empêcher purement et simplement de fonctionner ; c’est pourquoi il est également important de nettoyer les filtres et d’éliminer la poussière de votre PC Gamer. Les boîtiers sont conçus pour une gestion efficace de l’air ; des ventilateurs et une admission d’air appropriée sont le meilleur moyen de préserver les composants de votre ordinateur.

2. Mise à niveau du ventilateur de votre processeur

Votre processeur est l’un des composants les plus sensibles et les plus chers de votre ordinateur. C’est aussi celui qui est le plus exposé aux risques de surchauffe. La plupart des processeurs sont préinstallés avec des ventilateurs bas de gamme, conçus simplement pour assurer une ventilation suffisante à leur fonctionnement, rien de plus. C’est pourquoi il peut être intéressant de remplacer le ventilateur du processeur par un modèle plus performant pour maintenir sa température à un niveau bas. N’oubliez pas, cependant, que le ventilateur de votre processeur, même s’il est très bien conçu, est incapable d’abaisser la température au-dessous de la température la plus basse présente dans le boîtier.

3. Ajout d’un ventilateur de boîtier

La mise à niveau de votre processeur est un début, mais l’ajout de ventilateurs de boîtier peut également s’avérer très utile. Dans la mesure où les cartes mémoire et graphiques qui améliorent les performances génèrent beaucoup de chaleur, l’installation de ventilateurs de boîtier à l’avant et à l’arrière de votre ordinateur peut contribuer à augmenter le flux d’air sur vos composants. La plupart des gamers installent deux ventilateurs de boîtier : un pour envoyer de l’air froid dans le PC et l’autre pour évacuer l’air chaud du PC. 

Si vous décidez d’ajouter des ventilateurs de boîtier, assurez-vous que les niveaux d’admission et d’échappement coïncident. Pourquoi ? Si vous installez un ventilateur de 80 mm à l’avant de votre boîtier et un ventilateur de 120 mm à l’arrière, le différentiel créera de l’air stagnant et une pression négative, d’où un risque accru de surchauffe.

4. Ajout d’un ventilateur de refroidissement de la mémoire

La mémoire est l’un des composants qui risque le plus la surchauffe, notamment en cas d’overclocking. Un ventilateur de refroidissement dirigé vers la mémoire permet au flux d’air de couvrir uniformément toutes les zones de la mémoire de votre ordinateur.

5. Contrôle du ventilateur de l’alimentation de votre ordinateur

L’alimentation de votre ordinateur dispose d’un ventilateur intégré. Si vous ne disposez pas d’un ventilateur de boîtier, le ventilateur de l’alimentation est le seul élément permettant d’évacuer l’air chaud de votre ordinateur. S’il ne fonctionne pas correctement, votre ordinateur chauffera trop rapidement. Si le ventilateur de l’alimentation ne fonctionne pas, remplacez-le dès que possible.

6. Surveillance de la température de la mémoire en temps réel

Bien que l’overclocking puisse optimiser les performances de vos composants, il pousse également votre ordinateur dans ses derniers retranchements, ce qui provoque toujours une hausse des températures. Si vous utilisez l’overclocking avec les modules Ballistix® Tactical Tracer ou Ballistix® Elite, vous pouvez utiliser notre utilitaire personnalisé Ballistix® M.O.D. pour surveiller la température de la mémoire en temps réel.

7. Utilisation de la technologie la plus récente

L’efficacité énergétique optimisée de la nouvelle technologie de mémoire contribue également à maintenir la température sous contrôle. Les modules de mémoire DDR4 Ballistix fonctionnent avec des tensions inférieures à celles utilisées par les modules DDR3 et un SSD est nettement plus efficace qu’un disque dur classique. Les tensions basses contribuent à réduire la quantité de chaleur à l’intérieur de votre ordinateur.

8. Achat d’un kit de refroidissement à l’eau

Pour les ordinateurs de jeu équipés de processeurs haut de gamme et de composants overclockés, les ventilateurs même les plus puissants sont souvent incapables de pallier l’augmentation de la température. Pour résoudre ce problème, de nombreux gamers choisissent des kits de refroidissement à l’eau pour refroidir le processeur.

Dans un kit de refroidissement à l’eau, une pompe fait circuler de l’eau froide jusqu’au processeur dans des tubes autonomes, puis évacue l’eau de l’ordinateur pour la refroidir avant de la renvoyer vers le processeur pour un nouveau cycle de refroidissement. Si procéder à une installation nécessitant une certaine maîtrise technique ne vous rebute pas, les kits de refroidissement à l’eau sont sûrs et relativement peu chers. Un refroidissement à l’eau vous permet par ailleurs d’insuffler de la vie à votre montage de PC et de devenir très créatif.

Lorsque vous utilisez un kit de refroidissement à l’eau, assurez-vous que la mémoire reçoit un flux d’air abondant des ventilateurs de refroidissement, car un échangeur ne génère aucun flux d’air dans cette zone.

Évitez la surchauffe

En quelques étapes simples, vous pouvez abaisser rapidement la température de l’ordinateur jusqu’à un niveau supportable. Agissez sans tarder pour assurer la ventilation de votre ordinateur : cela en vaut la peine.